mercredi 19 août 2015

Pénibilité on en parle, la FNICGV agit !

Après avoir été auditionnée par la mission parlementaire en avril dernier (voir Flash 2015-15), la FNICGV a organisé ce mercredi 19 août une visite d’un abattoir et d’un atelier de découpe à taille humaine pour le directeur général de l’Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail (ANACT). 

L’observation, l’analyse des postes et des conditions de travail et les échanges avec le personnel ont contribué à préciser le contenu de la prochaine définition du critère de gestes répétitifs. 

Passer de la référence de l’industrie automobile aux entreprises industrielles de l’abattage et de la transformation des viandes, les idées reçues ont été rapidement évacuées ! 

L’implication de Thierry Deveille, Dirigeant de Deveille SA, et de Jacques Meley (directeur administratif de la société et trésorier de la FNICGV), dans l’intérêt des professionnels des métiers de la viande, a été saluée par Claude THIEBLEMONT, président de la commission sociale de la FNICGV, au nom des adhérents et de Gilles Gauthier, président national de la FNICGV.