vendredi 7 novembre 2014

Vie Régionale : les entrepreneurs du Grand Ouest, force de propositions


En bas à gauche, Louis BICHON, président nouvellement élu de l'Union interrégionale Grand-Ouest

Encore une très belle assemblée régionale. Que ce soit sur la gestion de la fin des tests ESB dans la filière, sur l’évolution de la représentativité des organisations professionnelles, ou sur bien d’autres sujets abordés ce jeudi, les entrepreneurs de l’industrie et du commerce en gros de la viande des régions Pays de la Loire, Bretagne et Normandie n’ont pas manqué d’être force de proposition pour l’avenir de la filière

Adhérents à la FNICGV ou non, tous se sont exprimés pour co-construire l’avenir du secteur, avec pragmatisme et clairvoyance. 

Parmi les thèmes abordés, Henri Gabriel, le Président du Conseil de toutes les InterRégions de la FNICGV, a développé les enjeux de la qualité des viandes bovines mises en marché. Le nouvel étiquetage des viandes dans les rayons libre-service, qui arrivera en décembre, n’est qu’un premier pas. La profession doit d’ores et déjà réfléchir à aller plus loin. 

Cette rencontre régionale fut également l’occasion de revenir sur les toutes récentes portes ouvertes « Made in Viande » organisées du 25 au 31 octobre dernier. Ce fut un réel succès et une forte affluence pour les uns. D’autres n’ont pas appliqué les mêmes recettes et n’ont pas eu les mêmes résultats. Le partage des conditions de porte-ouvertes réussies permettra une encore meilleure édition en 2015. 

L’assemblée s’est terminée par l’élection de Louis BICHON (ci-dessus) à la présidence de l’union interRégionale Grand-Ouest. Il succède à Henri DEMAEGDT qui ne souhaitait pas se représenter (ci-dessus). Egalement, nous saluons l’entrée de Philippe ALLO (Presta Breizh), Madeleine EHANNO (Sélection Viande Distribution) et Jean-Louis MONTEBRUN (JLM) au conseil d’administration de l’InterRégion.