jeudi 14 août 2014

Embargo de la Russie : une opération planifiée de longue date ?

Les faits sont troublants. En apparence, la Russie a « réagi » aux nouvelles sanctions de l’Union européenne à son encontre en décrétant le 6 août l’interdiction d’importation de nombreux produits agricoles et agroalimentaires (voir FLASH n°2014-31). Mais en pratique, le 7 août, les services vétérinaires russes ont agréé 89 nouveaux établissements brésiliens, dont 58 pour la viande bovine ou porcine et 31 pour les produits laitiers. De tels agréments ne se font pas en un jour ! Des audits ont eu lieu en juillet et la mission a été préparée plus avant encore. Incontestablement, le gagnant du match Russie contre Union européenne est … le Brésil ! Le même qui négocie en parallèle des accords de libre-échange UE-MERCOSUR ! Les Brésiliens seraient complices de l’embargo russe et l’Europe lui ouvrirait grand ses portes en 2019 ? Cherchez l’erreur …