samedi 28 juin 2014

Dominique LANGLOIS réélu à la tête d’une interprofession INTERBEV réformée


Ce 25 juin, Dominique Langlois, président de la FNICGV, a été réélu à l’unanimité à la présidence d’INTERBEV pour un deuxième mandat de 3 ans. 

Juste avant, l’assemblée générale d’INTERBEV avait adopté, à l’unanimité, de nouveaux statuts pour l’interprofession de façon à les mettre en conformité avec les nouvelles règles européennes. 

Autre point de la réforme, la règle de l’unanimité est abandonnée et les familles interprofessionnelles seront désormais réparties en quatre collèges (production, mise en marché, abattage/transformation, distribution). 

Cela permettra à l’interprofession de fédérer de nombreuses nouvelles organisations professionnelles sans bloquer les prises de décisions, qui seront dorénavant prises à l’unanimité des collèges et aux deux tiers des voix au sein de chaque collège. 

Le fonctionnement en sections est maintenu (gros bovins, ovins, veaux, équins, caprins). L’organe de décision transversal sera un comité directeur composé de 8 familles professionnelles (dont la FNICGV) et des cinq présidents des sections. 

Enfin, Marc Pagès prend officiellement le poste de directeur général d’INTERBEV. 

En s’adressant aux présidents des organisations professionnelles membres d’INTERBEV, Dominique LANGLOIS a tenu « à saluer le sens des responsabilités dont vous avez fait preuve, dépassant ainsi les intérêts particuliers pour privilégier l’intérêt collectif. Nous sommes ainsi aujourd’hui en ordre de marche et en capacité d’aborder les grandes questions qui, comme vous le savez, sont nombreuses. L’ensemble de l’interprofession est consciente que le premier sujet sera le maintien de notre filière face à la crise économique que nous subissons tous, et particulièrement les producteurs : sans l’élevage français, notre filière ne peut exister ».